Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie mitonne
  • : Ce blog c'est mon cahier de recettes ; je vous laisse le feuilleter avec plaisir pour que vous puissiez partager avec moi ces plaisirs culinaires.
  • Contact

Rechercher

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 10:08

J'ai fait, il y a quelques jours, l'acquisition d'un petit appareil tout bête, mais bien pratique, pour façonner des chaussons. Avec des épinards et de la ricotta dans mon frigo, c'est déjà une base intéressante pour faire des chaussons salés et j'improvise aussitôt cette recette en m'inspirant, il faut le dire, d'un atelier cuisine de Fina sur les "Empanades". Ces petits chaussons peuvent se servir en entrée accompagnés d'une salade, ou le soir, pour un dîner léger.

IMGP5125

Ingrédients :(pour une douzaine de chaussons)
La farce :
700 g d'épinards
1 oignon
1 gousse d'ail
125 g de ricotta
1 oeuf
6 tranches de viande des Grisons
1 càs de raisins secs
10 cl de crème liquide
sel, poivre, curcuma
La pâte à chaussons :
225 g de farine
10 cl d'huile d'olive
1/2 càc de sel

La pâte :
Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une pâte assez souple. Laisser reposer.
La farce :
Laver, équetter les épinards. Les faire "tomber" dans une poêle avec une càs d'huile d'olive. Les égoutter soigneusement.
Dans la poêle, faire revenir l'oignon émincé finement dans une càs d'huile d'olive. Hacher les épinards cuits et bien essorés, les ajouter aux oignons avec une gousse d'ail hachée et la viande des grisons coupée finement. Saler, poivrer, ajouter un peu de curcuma.
Hors du feu, ajouter la ricotta mélangée à un oeuf. Bien mélanger. Ajouter les raisins secs hachés. Pour détendre un peu la farce, rajouter la crème liquide.
Rectifier l'assaisonnement.

Réalisation des chaussons :
Allumer le four à 200°C.
Prendre des petits bouts de pâte. Les étaler en farinant bien chaque fois le plan de travail. Les disposer sur l'appareil à chaussons. Déposer un peu de farce dans la partie inférieure de la pâte (1 grosse càs).
IMGP5121
Humidifier les bords de la pâte à l'aide d'un pinceau et de l'eau.
 Refermer l'appareil en appuyant bien fort pour souder le chausson.
IMGP5123
Disposer les chaussons au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et les dorer avec une jaune d'oeuf légèrement dilué avec de l'eau.
IMGP5124
Enfourner et laisser cuire 15 à 20 min jusqu'à ce que les chaussons aient une belle couleur dorée.

Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 21:10

Pour finir mon atelier cuisine en beauté, je reprends une recette d'Anne-Sophie PIC, toujours tirée de son dernier livre. Il s'agit du "Crémeux de châtaignes" que j'avais déjà également expérimenté. Encore une fois, j'ai été séduite par l'originalité des ingrédients
qui en font un dessert très fin et très frais. Il est d'ailleurs conseillé de le faire la veille .

IMGP5120.JPG

Ingrédients :  (pour 5 personnes)
150 g de crème de marrons
15 cl de lait
50 g de sucre en poudre
1 jaune d'oeuf
10 g de maïzena
2 g de gélatine
90 g de beurre
quelques rondelles d'ananas
sorbet ananas-coco (Picard)

Réalisation :
Délayer la maïzena dans le lait froid. Verser dans une casserole. Ajouter la crème de marrons. Chauffer ce mélange à feu doux. Mettre la gélatine à tremper dans un bol d'eau froide.
Dans une jatte, mélanger le jaune d'oeuf et le sucre. Verser le lait aux marrons bouillant sur le mélange jaune-sucre tout en fouettant. Verser dans la casserole. Laisser frémir 1 minute toujours en fouettant. Hors du feu, ajouter la gélatine bien égouttée puis laisser tiédir. Incorporer le beurre froid en petits morceaux tout en mixant la préparation au batteur électrique.
Verser ce crémeux dans de petites verrines. Placer 2 h au réfrigérateur.
Au moment de servir, couper les tranches d'ananas en tout petits dés. Les répartir sur les crémeux et ajouter une quenelle de sorbet ananas-coco. Servir très frais.

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:25

Toujours pour mon atelier cuisine, je continue mon menu en réalisant une recette d'A.S. PIC, relevée sur son dernier livre "recettes pour tous les jours".
Moi qui fait souvent des hachis parmentier pour recycler des restes de viande, j'ai voulu tester cette recette faite avec une queue de boeuf et des patates douces, et j'ai envie d'en faire profiter les copines. Alors au travail :

IMGP5118.JPG

Ingrédients :
1/2 queue de boeuf coupée en tronçons et parée par le boucher
100 g de garniture aromatique (1 carotte, 1 blanc de poireau, 1 oignon, 1 branche de celeri coupés en gros dés)
5 cl de cognac
25 cl de vin rouge
1 l de fond brun
1 clou de girofle
1 grosse cuillère à soupe de persil haché
huile, beurre, sel et poivre


Pour la mousseline de patates douces :

3 ou 4 patates douces (600g), 300 g de pommes de terre, 2 grosses noix de beurre,

5 cl de crème, 1 tasse à café de chapelure


IMGP5102


Préparation :


La queue de boeuf :
Dans un autocuiseur, faire colorer les morceaux de queue de boeuf avec un peu d'huile et de beurre pendant 5 min. Ajouter la garniture aromatique, laisser cuire 2 à 3 min.
Verser le cognac, puis ajouter le vin, le fond brun et le clou de girofle.
Fermer l'autocuiseur, mettre sous pression et laisser cuire 45 min.
Oter du feu au terme de la cuisson et laisser refroidir 15 min.
Récupérer la viande et l'effilocher avec une fourchette. Placer dans un saladier, ajouter un verre de jus de cuisson, le persil haché, du sel et du poivre.
Mélanger et mettre de côté.

IMGP5106.JPG


La mousseline de patates douces :
Préchauffer le four à 180°C. Eplucher les patates douces et les pommes de terre. Les couper en gros morceaux. Les mettre à cuire dans une casserole d'eau froide salée pendant 20 min.
Les égoutter et les passer au moulin à légumes.. Mélanger la pulpe avec le beurre et la crème et rectifier l'assaisonnement.

IMGP5113.JPG


Présentation :
Répartir la queue de boeuf dans un plat ou dans des petites marmites individuelles, puis recouvrir de mousseline. Ajouter la chapelure par-dessus, enfourner et laisser gratiner au four pendant 15 à 20 min. Servir bien chaud.


Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:00

Avec quelques copines, nous avons "monté" un atelier cuisine où, chacune à son tour, on reçoit les autres, avec des recettes que l'on a envie de partager et de faire goûter. Cela peut être de la cuisine de tous les jours ou des plats plus élaborés (ça c'est un peu en fonction des capacités de chacune, il y en a une de très douée, elle se reconnaîtra...). Quelquefois, on prépare ensemble (comme faire des pâtes fraîches, par exemple), ou on met directement les pieds sous la table. En tout cas, c'est toujours très sympa, on donne son avis, et on partage bien évidemment les recettes.

Donc, cette fois-ci, c'est mon tour. Je commence mon menu par un cappuccino de cèpes que j'ai déjà testé et que j'ai trouvé sur le blog de Mercotte. C'est excellent, et ça me rappelle un repas mémorable (des champignons de l'entrée au dessert) au restaurant de Régis Marcon, où nous avions été avec Didier il y a quelques années.

IMGP5117.JPG

Ingrédients :
300 g de champignons de Paris
1 blanc de poireau
1 fenouil
10 cl de crème liquide
50 cl de bouillon de volaille
5 cl d'arôme de cèpes maison
10 g de poudre de champignons
10 cl de crème entière pour la Chantilly

Faire revenir dans un peu de beurre et d'huile d'olive le poireau et le fenouil émincés. Ajouter les champignons coupés en 4, mouiller avec le bouillon et laisser cuire à feu moyen 30 minutes.
Mixer en ajoutant l'arôme de cèpes et la crème. Rectifier l'assaisonnement. Au moment du service, donner un bouillon et émulsionner.
Dresser dans des tasses, recouvrer de Chantilly (faites au fouet, ou au siphon). Parsemer de poudre de champignons et servir aussitôt.

L'arôme de cèpes maison :
Faire tremper une nuit des cèpes séchés dans 1 l d'eau bien chaude. Le lendemain, filtrer l'eau à travers un filtre à café rigide, ce qui éliminera la plupart des impuretés, puis porter à ébullition. Ecumer soigneusement et laisser réduire à feu doux quelques heures pour obtenir environ 10 cl d'arôme concentré de cèpes.
Conserver dans des mini pots de confiture (ou un sachet à glaçons), au réfrigérateur 3 semaines ou au congélateur.
On peut utiliser les cèpes de trempage dans un gratin ou une fricassée de pommes de terre par exemple.

La poudre de champignons :
Mixer finement quelques cèpes séchés et conserver dans une boîte hermétique.

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:00

Je ne peux m'empêcher de vous donner la recette de ce gâteau même si elle n'est pas de moi, car elle est excellente. Evidemment, je l'ai piquée à une consoeur blogueuse et je vous la retransmet car elle mérite une encore plus grande diffusion.


IMGP5061.JPG

Ingrédients :
200 g de beurre
180 g de sucre
4 oeufs
3 oranges (non traitée)
230 g de farine
1/2 sachet de levure
300 g de sucre glace

Préparation :
Préchauffer le four à 200°C.
Dans une jatte, mélanger 200 g de beurre à température ambiante avec le sucre en poudre. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien à chaque fois. Puis incorporer le jus d'une orange pressée et le zeste râpé des deux oranges.
Mélanger la farine tamisée et la levure et ajouter au mélange précédent.
Verser cette préparation dans un moule en silicone (ou à manqué beurré et fariné).
Enfourner sur une grille et laisser cuire 30 minutes. Vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau qui doit ressortir sèche.
Démouler délicatement le gâteau sur une grille.

Puis, préparer le glaçage :
Mélanger le jus des 2 oranges pressées avec 200 g de sucre glace afin d'obtenir un sirop assez épais et légèrement opaque.
Piquer la surface du gâteau avec une pique en bois. Poser une grande assiette sous la grille et verser délicatement la moitié du glaçage sur le gâteau pour bien l'imbiber. Laisser refroidir un peu, puis ajouter le reste du glaçage à l'aide d'un pinceau pour bien le répartir, ainsi que sur les côtés.
Présenter le gâteau sur un plat de service en le couvrant d'une feuille d'alu afin d'éviter qu'il ne se déssèche.
Pour la déco, chacun peut amener sa petite touche de fantaisie... la mienne est pas terrible, j'en conviens...

Repost 0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:43

Voilà une autre salade dont nous nous régalons souvent. C'est une recette que j'ai chipé sur un livre de cuisine de Bernard Loiseau et qui associe la saveur des carottes avec l'acidité de la pomme. Et les crevettes complètent bien cet ensemble en y apportant une petite touche originale.

IMGP5096.JPG

Ingrédients :
500 g de carottes
2 pommes granny smith
200 g de crevettes
vinaigrette (10 cl d'huile d'olive, 1 c à c moutarde, vinaigre de Xérès, sel, poivre)

Préparation :
Eplucher et laver les carottes. Les râper.
Eplucher et vider les pommes. Les râper rapidement pour qu'elles n'aient pas le temps de brunir.
Dans un grand saladier, mélanger aussitôt les carottes, les pommes et les 3/4 de la vinaigrette.
Déposer la salade de carottes sur un plat et disposer autour les crevettes.

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 17:40

Avec les restes de viande de la veille, je réalise un de mes plats fétiches, le hachis parmentier. Il est idéal pour réutiliser les restes et sert de plat principal accompagné d'une salade.

IMGP5093.JPG

Ingrédients pour 6 personnes :
1 k 200 de pommes de terre
restes de viande (ici pintade et rôti de boeuf)
1 oignon
ail
beurre
1/4 l lait
10 cl de crème légère 
1 verre de bouillon de volaille
sel, poivre, 4 épices, muscade

Préparation :
Faire cuire les pommes de terre à la vapeur une vingtaine de minutes.
Les égoutter et les passer au moulin à légumes, incorporer du beurre coupé en morceaux, le lait chaud et la crème. Saler, poivrer, muscader. Bien mélanger. La purée ne doit pas être trop épaisse.
Pendant la cuisson des pommes de terre, hacher la viande avec 1 oignon et 1 gousse d'ail.
Faire revenir le hachis dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Saler, poivrer, et ajouter un peu de 4 épices. Arroser du bouillon de volaille. Laisser mijoter à feu doux quelques minutes.
Dans un plat à gratin beurré, étaler une couche de purée, la viande et recouvrir du restant de purée. Parsemer de dés de beurre.
Enfourner à 200°C pendant 20 minutes.




Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 16:33

D'après une recette de Jamie Oliver vue à la télé. Je décide de l'essayer avec les fruits que j'ai. C'est très bon, et on peut l'accompagner d'une boule de glace (mais attention au régime !).

IMGP5039.JPG

Ingrédients :
2 pâtes brisées
3 pommes
3 poires
1 barquette de framboises surgelées
1 paquet de sucre vanillé
Sucre roux
50 g de beurre
1 oeuf pour la dorure

Préparation :
Etaler la 1ère pâte brisée dans le fond du moule à manqué.
Eplucher et couper les pommes et les poires en tranches pas trop fines. Les étaler sur la pâte et y mélanger les framboises.
IMGP5036.JPG
 Sucrer avec le sucre roux et le sucre vanillé et ajouter le beurre coupé en petits cubes. Rentrer les bords de la pâte et les badigeonner d'oeuf battus. Recouvrir de la seconde pâte brisée et faire adhérer les bords avec celle du dessous. Dessiner des petits traits à l'aide d'une fourchette en appuyant bien et dorer toute la tourte. Faire des entailles sur le dessus avec la pointe d'un couteau pour laisser sortir la vapeur.
IMGP5038.JPG
Saupoudrer d'un mélange de sucre et de cannelle en poudre.
Enfourner à 180 °C pendant 40 à 50 min.

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 16:00

Samedi matin au marché, j'ai fait l'acquisition d'une belle pintade fermière. Arrivée à la maison, comment la cuisiner ? Après quelques recherches infructueuses sur le net, je me lance en me fiant à mon inspiration. Et le résultat est plutôt sympa.

IMGP5066.JPG

Ingrédients :
1 pintade fermière
1 échalote
1 oignon
3 gros champignons de Paris
100 g de lardons fumés
1/2 brique de crème légère
4 épices
1 petite branche de celeri
1 branche de thym
6 grains de genièvre
quelques tranches de baguette
1 verre de vin blanc
Sel, poivre, piment d'Espelette

Préparation :
Couper la pintade en morceaux.
Faire revenir les morceaux dans une cocotte avec 1 c à s d'huile d'olive. Lorsqu'ils commencent à dorer, ajouter l'échalote et l'oignon émincés. Laisser cuire quelques minutes.
Emincer les champignons de Paris et la branche de celeri en dés, les ajouter à la pintade ainsi que les lardons. Saler, poivrer, saupoudrer de 4 épices, de thym, de piment d'Espelette. Mouiller avec le vin blanc.
Laisser mijoter 30 min.
Pendant ce temps, hacher le coeur, le gésier et le foie de la pintade, avec les grains de genièvre, du sel et du poivre. Mixer finement.
Tartiner les tranches de baguette de beurre. Recouvrir avec la farce. Griller les tranches dans une poêle un peu de chaque côté.
A la fin de la cuisson de la pintade, ajouter la crème liquide et bien mélanger.
Servir la pintade sur un plat avec les tartines de farce.

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 15:30

Voila une salade que j'aime beaucoup et qui plait également aux enfants. De plus, elle est très intéressante sur le plan nutritionnel car elle contient plein de vitamines et on peut l'adapter à l'infini avec les restes du placard.

IMGP5032.JPG

Ingrédients pour 4 personnes :
200 g de lentilles vertes du Puy
8 tranches fines de chorizo
2 échalotes
huile d'olive, sel, poivre, moutarde, vinaigre de Xérès
Garniture aromatique :
1 carotte
1 bouquet garni
1 oignon piqué d'un clou de girofle
1 branche de celeri

Préparation :
Rincer les lentilles. Les mettre dans une casserole d'eau froide avec la garniture aromatique, chauffer et laisser cuire à faible ébullition avec un couvercle. En général, le temps de cuisson est de 25 min. Aux 2/3 du temps de cuisson, saler légèrement avec du gros sel.
Ciseler finement les échalotes et couper les tranches de chorizo en lamelles.
Préparer une vinaigrette dans un saladier. Y verser les lentilles cuites et égouttées (ôter la garniture aromatique). Ajouter l'échalote et le chorizo. Bien mélanger. Sapoudrer de persil, de ciboulette ou de feuilles de celeri hachés.

On peut également servir cette salade avec un oeuf poché par personne.

Repost 0