Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie mitonne
  • : Ce blog c'est mon cahier de recettes ; je vous laisse le feuilleter avec plaisir pour que vous puissiez partager avec moi ces plaisirs culinaires.
  • Contact

Rechercher

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 18:25

Recette idéale pour accompagner particulièrement les viandes d'agneau ou de porc, elle revisite les traditionnelles façons de cuisiner les courgettes.


IMGP7935.JPG

 

Ingrédients :

4 ou 5 courgettes

thym, ail, sel, poivre, piment d'Espelette

80 g de parmesan fraîchement râpé

80 g de farine

80 g de beurre

 

Préparation :

Laver et couper les courgettes en rondelles. Les faire revenir dans une poêle à feu vif avec un peu d'huile d'olive puis les saler, poivrer. Les saupoudrer de thym et d'une pincée de piment d'Espelette. Continuer la cuisson toujours à feu assez vif pour qu'elles se colorent mais il faut qu'elles restent un peu fermes. Au terme de la cuisson, les déposer dans une passoire pour qu'elles finissent de rendre leur eau de cuisson.

Pendant ce temps, préparer le crumble. Dans un bol, mettre le parmesan râpé, la farine et le beurre coupé en morceaux. Travailler ce mélange du bout des doigts quelques minutes pour obtenir une préparation sableuse mais humidifiée.

Disposer les courgettes dans un plat à gratin et parsemer le crumble sur le dessus.

Mettre au four préchauffé à 200°C et laisser cuire 20 à 25 min jusqu'à l'obtention d'une belle couleur dorée.

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 16:40

D'après le fameux risotto du chef Jean-François Piège, j'ai mitonné ce plat très sympa tout simplement car il me restait quelques girolles d'un dîner précédent, mais il fait tout aussi bien l'affaire avec des champignons de Paris. 


IMGP6836.JPG


Ingrédients (pour 4 personnes) :

250 g de coquillettes

300 g de girolles ou autres champignons

1/2 l de bouillon de poule

1 échalote

100 de parmesan

10 cl de crème légère

400 g d'épinards

20 g de beurre, sel, poivre

 

Préparation :

Faire chauffer le bouillon et maintenez-le au chaud. Dans une casserole, faire fondre dans le beurre l'échalote émincée finement. Ajoutez-y les coquillettes et mélangez jusqu'à ce qu'elles deviennent brillantes. Arrosez d'une louche de bouillon et réduisez le feu. Continuez à remuer et à verser du bouillon au fur et à mesure qu'il s'évapore. A la fin de la cuisson, les coquillettes doivent avoir absorbé tout le bouillon et doivent rester moelleuses. 

Faire revenir les champignons dans une poêle dans un peu de beurre. Faire de même pour les épinards nettoyés, équettés et bien égouttés.

Incorporez au risotto les champignons et les épinards. Mélangez délicatement. Ajoutez le parmesan fraîchement râpé et la crème. Poivrez, salez très peu (attention, le bouillon et le parmesan sont déjà salés). Dégustez sans attendre.

Repost 0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 16:26

Ah, les gnocchis de Carla (ma belle-mère) ! Ceux qui en ont mangé s'en rappellent encore... Eh bien petits veinards, voici sa recette, venue directement de son Italie natale. 


IMGP6182.JPG


Explications :

Il faut 1 kg de pommes de terre à chair ferme pour environ 350 g de farine.

- Faire cuire les pommes de terre avec leur peau dans une grande quantité d'eau salée, pendant une vingtaine de minutes. Les laisser refroidir un peu dans leur eau de cuisson avec le couvercle dessus. Puis les égoutter et les éplucher en les tenant pointées sur une fourchette pour éviter de se brûler.

- Les passer au moulin à légumes, grille fine, directement sur un grand plan de travail. Ajouter 350 g de farine. Malaxer la purée de pommes de terre et la farine jusqu'à obtenir une boule de pâte assez ferme et épaisse.

- Prélever une petite quantité de pâte (de la grosseur d'une orange) et la rouler sur la table farinée en un long pâton en l'étirant vers les côtés jusqu'à ce qu'elle ait un diamètre de 2 cm environ, puis sectionner en petits tronçons de 2 à 3 cm. Façonner chaque gnocchi ainsi obtenu en les roulant sur les dents d'une fourchette à l'aide du pouce. Procéder ainsi pour toute la quantité de pâte et ne pas hésiter à saupoudrer de farine les gnocchis au fur et à mesure de leur réalisation.


IMGP6170.JPG IMGP6171.JPG IMGP6172.JPG IMGP6180.JPG


- Les entreposer ensuite sur un torchon propre en les espaçant bien (pas plus de 2 heures).

- Avant de servir, faire bouillir une grande quantité d'eau salée, y plonger les gnocchis et les retirer à la reprise de l'ébullition dès qu'ils remontent à la surface.

 Quelques idées d'accompagnements :

1 - Quelques lamelles de jambon de Parme, mozzarella, figues, parmesan.

2 - Beurre de sauge : faire fondre une noix de beurre avec 2 feuilles de sauge, un peu de bouillon ou eau salée dans une poêle.

3 - Une sauce bolognaise.




Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:46

Petite recette ultra simple pour Mimich 

 

 

Novembre-2010-061.jpg



 

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :  

 

3 aubergines  

1 boîte de tomates concassées

200 g de mozzarella

2 gousses d'ail

1 bouquet de persil

3 cas de chapelure

huile d'olive



Préparation :

 

Laver les aubergines, les essuyer et les couper en rondelles pas trop épaisses. Faire chauffer une poêle avec 1 càs d'huile d'olive et y cuire les aubergines à feu assez vif pour bien les saisir et les faire dorer mais sans les cuire totalement. Assaisonner de sel et de poivre. Réaliser de préférence cette opération en deux cuissons, c'est plus pratique vu la quantité dans la poêle.

 

Mixer l'ail et le persil et mélanger avec la chapelure. Découper la mozzarella en tranches.

 

Mettre un peu d'huile d'olive au fond du plat à gratin et le frotter avec un peu d'ail.

 

Déposer dans le plat les aubergines précuites, les tomates concassées assaisonnées, la mozzarella, et la persillade avec la chapelure.

 

Arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner à 200°C environ 25 min.

 

 

 

 

Repost 0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 10:44

Avec l'arrivée de l'automne, on retrouve sur les étals des marchés, les haricots blancs tellement bons lorsqu'ils sont bien cuisinés, et très riches en qualité nutritive. Ils sont aussi très nourrissants mais restent diététiques si on les cuit sans graisse. De retour du primeur avec mes haricots, je reprend une recette que m'avais donnée ma maman il y a quelques années, et qui est bien sûr délicieuse.

 

Ete-2010---bis-003.jpg

 

Ingrédients : (Pour 4 à 5 personnes)

1 kg de haricots blancs frais

1 ou 2 tomates

bouquet garni (thym, laurier, persil)

1 carotte

1 oignon

2 clous de girofle

1 gousse d'ail

100 g de lardons

250 g de champignons de Paris frais

1 cube de bouillon cube

 sel, poivre

 

Préparation :

Dans une cocotte, faire bouillir les haricots blancs écossés et recouverts d'eau, pendant environ 15 min. Jeter ensuite l'eau de cuisson (pour une meilleure digestion !) et laisser les haricots en attente.

Remettre de l'eau à bouillir dans la cocotte, ajouter le bouquet garni, le cube de bouillon, la carotte épluchée, l'oignon piqué des clous de girofle, la gousse d'ail épluchée.

Plonger les haricots dans ce bouillon (il faut qu'ils soient bien immergés mais sans excès), ajouter la tomate épluchée et coupée grossièrement et laisser cuire environ 40 min.

Pendant ce temps, faire revenir dans une poêle sans matière grasse, les lardons et les champignons épluchés et émincés finement. Saler, poivrer.

A quelques minutes de la fin de cuisson des haricots, y ajouter les lardons et les champignons, rectifier l'assaisonnement. Et déguster !!!

 

Un petit truc en plus :

 ce genre de plat est toujours meilleur réchauffé (s'il en reste) et s'accompagne très bien d'agneau par exemple.

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 09:57

La ratatouille fait partie des classiques de la cuisine traditionnelle française, mais cette version (B. Loiseau) a une certaine originalité qui consiste à cuire chaque légume séparément pour obtenir une cuisson optimale et des légumes fondants, qui ne baignent pas dans leur jus.

Cela prend peut-être un peu plus de temps pour la réaliser mais c'est franchement très faisable. Suivez bien chaque étape et vous verrez, le résultat est top (sauf la photo, désolée !).

 

  avril-2010-009.jpg

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

2 courgettes

1 aubergine

1 poivron rouge

3 tomates

1 gros oignon

1 gousse d'ail

1 brin de thym

7 à 8 càs d'huile d'olive

sel, poivre

  

Réalisation :

Laver tous les légumes et les essuyer.

Monder les tomates : faire une incision en croix sur le dessus de la peau et les plonger 20 secondes dans de l'eau bouillante, puis les éplucher. Les couper en 4, les épépiner et les tailler en petits dés.

Eplucher l'oignon et le ciseler finement. Eplucher et hacher la gousse d'ail.

Eplucher le poivron, le couper en 2 et l'épépiner. Le couper ensuite en petits dés.

Tailler les courgettes en tranches régulières dans le sens de la longueur. Superposer quelques tranches, les couper en bâtonnets, puis en dés réguliers.

Faire de même pour l'aubergine.

 

Cuire les légumes séparément :

Mettre à chauffer 2 càs d'huile d'olive dans un faitout. Y faire dorer les oignons à feu assez vif pendant 2 min, puis les cuire encore 10 min à feu doux, tout en remuant de temps en temps. Il faut qu'il prenne un aspect caramélisé et non cramé !

Les égoutter dans une passoire fine sur un bol et laisser refroidir.

Cuire de la même façon et séparément les aubergines, les courgettes et le poivron en ajoutant chaque fois un peu d'huile d'olive, puis les égoutter un à un, comme pour les oignons avant de les réunir tous dans un plat.

Pour chacun des légumes, ajouter à quelques minutes de la fin de leur cuisson un peu d'ail haché et de thym, et assaisonner de sel et de poivre.

 

Remettre tous les légumes dans le faitout, bien mélanger l'ensemble et ajouter les dés de tomate. Rectifier l'assaisonnement. Laisser chauffer quelques minutes de plus pour bien lier le tout. Cette ratatouille peut se servir aussi bien froide que chaude.

 

Ce jour-là, j'ai servi cette ratatouille avec des filets de limande au lait de coco que vous pourrez trouver dans la catégorie "poissons".

Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 09:12

Après les petits soufflés au chou-fleur, voici une autre recette qui met en valeur un légume souvent boudé par les enfants à cause de son amertume, l'endive. Il suffit de la cuisiner avec des ingrédients très simples mais qui lui donnent une texture légère et très gourmande.


Photo 003

Pour 4 ramequins :
450 g d'endives
100 g de lardons fumés
50 g de fromage râpé (Comté, gruyère)
1/2 citron
3 oeufs
20 cl de crème légère
10 g de farine
1 noix de beurre
1 càs d'huile d'olive
sel, poivre

Préparation :
Laver et sécher les endives, les couper en deux dans la longueur et retirer la partie dure au milieu. Les émincer.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et l'huile. Ajouter les endives avec le jus de citron. Laisser saisir quelques minutes puis ajouter les lardons. Bien remuer. Faire cuire une quinzaine de minutes à feu modéré, assaisonner de sel et de poivre. Poursuivre la cuisson jusqu'à évoporation du jus rendu.
Battre les oeufs avec la crème et la farine. Saler, poivrer le mélange et y ajouter les endives cuites. Ajouter le fromage râpé.
Répartir cette préparation dans des ramequins beurrés et enfourner 20 min à 200°C.

On peut remplacer les lardons par une tomate pelée, épépinée et coupée en dés pour un résultat encore plus léger.

 

Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 14:20

Voilà une recette vraiment sympa pour accommoder le chou-fleur et lui donner un peu de peps. De plus, elle est simple et rapide à réaliser et ne nécessite pas beaucoup d'ingrédients.
IMGP5157.JPG
Ingrédients (pour 6 ramequins) :
500 g de chou-fleur (ou purée de chou-fleur surgelée)
80 g de parmesan ou de gruyère râpé
50 g de beurre
4 oeufs
noix de muscade
sel, poivre

Réalisation :
Préchauffer le four à 200°C.
Faire cuire le chou-fleur à la vapeur une vingtaine de minutes (ou faire dégeler la purée de chou-fleur à feu doux). Bien l'égoutter. Passer au moulin à légumes ou l'écraser avec un presse-purée.
Hors du feu, incorporer dans cet ordre 30 g de beurre, les jaunes d'oeufs, le parmesan, de la muscade râpée, du sel et du poivre.
Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Les incorporer délicatement à la préparation au chou-fleur et les verser dans des ramequins beurrés jusqu'à 1 cm du bord.
Glisser les ramequins dans le four, et laisser cuire pendant 15 min.
Servir dès la sortie du four.

Ne pas ouvrir le four en cours de cuisson, les soufflés vont retomber ! Ils sont cuits quand le dessus est bien doré.

Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 12:27

Sur le dernier Marie-Claire Idées (n°76 01/2010), je repère quelques recettes assez sympas et notamment le gratin de celeri-rave que je décide de faire illico. Résultat plutôt réussi. Voici les explications :

Pour 6 personnes :
1 boule de celeri-rave
800 g de pommes de terre
3 oeufs
1 litre de lait
20 cl de crème fraîche
30 g de beurre
150 g de comté ou gruyère rapé
1 gousse d'ail
sel, poivre et noix de muscade râpée

Peler, laver puis couper en tranches d'environ 3 mm d'épaisseur le céleri et les pommes de terre. L'idéal est de le faire avec une mandoline.
Frotter le plat à gratin avec une gousse d'ail pelée et le beurrer. Cuire les pommes de terre et le celeri-rave en tranches dans le lait bouillant légèrement poivré et muscadé. Les égoutter.
Fouetter les oeufs avec la crème, 10 cl de lait de cuisson, du sel, du poivre et un peu de noix de muscade. Râper le comté. Préchauffer le four th. 6 (180°).
Ranger une couche de rondelles de pommes de terre et de celeri-rave dans le fond du plat, verser une louche du mélange à la crème, puis parsemer de comté. Recommencer l'opération. Terminer par le lait et la crème afin que les légumes soient bien imbibés de liquide et saupoudrer de comté.
Enfourner

Repost 0